Sélectionner une page
Envol cachalot volant

Cachalot Volant prend son envol dans le numérespace !

par | Mar 2, 2017 | Chronique | 14 commentaires

Chers numérinautes, l’heure  aujourd’hui est historique : le Cachalot Volant prend son envol dans le numérespace ! Soyez les bienvenus sur ce site ubuesque de réflexions, d’analyses, d’instantanés numérisés artisanaux et de tentatives poétiques hasardeuses, au gré de mon cœur breton…

Chacun son rythme et le Cachalot Volant prend généralement son temps. Il ne s’envole pas à la légère, non plus, vu son volume, sa masse, fonction de la gravité… de la situation, ou non. Au cœur de  la pression sociale, médiatique, pour  parler de ce qui le préoccupe, l’intéresse, le captive,  il lui faut à la fois du recul et de la hauteur, tout en sachant aller en profondeur. Un défi quotidien contre l’immédiateté sensationnaliste, pour tacher humainement de trouver, donner ou redonner du sens, dans le brouhaha perpétuel de la vie numérique.

Aussi les articles ne peuvent être des réactions  à l’actualité qui emporte en son flot impétueux, parfois boueux, le besoin de sagesse minimum nécessaire, quoi que toujours relative,  pour y faire mieux qu’y surnager, lorsque l’on ne s’y noie pas, dès lors qu’il faut aussi arriver à s’élever et se sustenter dans l’atmosphère ambiante ! Tout un art, pour le Cachalot Volant !

Dans l’État d’urgence et de catastrophe naturelle politique permanente, pas de précipitation, soyons proactifs !

J’espère, chers lectrices et lecteurs voyageurs du numérespace que vous trouverez ici matière à réflexion différente, sortant des sentiers de la normalisation journalistique, en l’art et la manière imaginative de numécrire le fond de sa pensée, de ses émotions et sentiments, non sans une pointe d’humour, une pincé de sel et quelques épices sobrement ajoutés au bouillon de culture.

Et s’il doit y avoir un chant des baleines, pour accompagner le Cachalot Volant dans son numéri-voyage, ça ne peut qu’être « Mobilis in Mobile », de l’affaire Louis Trio. 

 

Paroles de "Mobilis in Mobile"

Quand les vérités sont trop lasses
Pour douter du temps qui passe
D’autres ont déjà pris leur place
Alors elles s’effacent
Quand les vérités sont banales
Elles s’étalent dans le journal
Il vaut mieux tourner la page
Partir en voyage

J’irai voir tôt ou tard
Si les sirènes existent
Sur le dos des baleines
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d’amour
J’irai voir tôt au tard
Si les sirènes insistent
Sous les flots qui m’entrainent
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d’amour

Mobilis in mobile
Mobilis in mobile
J’irai de l’avant
Contre le vent

Quand les vérités sont fatales
Qu’elles n’ont plus de bonne étoile
On les voit lever le voile
Tout leur est égal
Quand les vérités aux mains sales
Se construisent des catédrales
Il vaut mieux fuir à la nage
Partir en voyage

J’irai voir tôt ou tard
Si les sirènes existent
Sur le dos des baleines
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De ce dernier rendez-vous
J’irai voir tôt au tard
Si les sirènes insistent
Sous les flots qui m’entrainent
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d’amour

Mobilis in mobile
Mobilis in mobile
J’irai de l’avant
Contre le vent
Même si les sirènes n’existent pas

Merci, cher ami Stéphane B, pour la dédicace et la suggestion d’intégration de ce chant de circonstance !

Pour mieux faire connaissance avec l’espèce de Cachalot Volant dont il est ici question, pour un survol phénoménal des causes et  effets simultanés de cette initiative spatio-numérique orientée vers la culture de paix, je vous invite à lire l’article relatif à la « Taxonomie » .

La page « Auteur » vous renseignera un peu plus sur votre serviteur,  numécrivain de son état récurrent de lévitation numéri-stationnaire devant son ordinateur, pour accompagner le Cachalot Volant vers son destin.

Une FAQ non exhaustive, en cours d’élaboration perpétuelle, se trouve à votre disposition pour répondre à d’éventuelles interrogations liées à la sémantique cachalotesque ailée.

Il y a même des mentions légales, puisque le cachalot volant tient aux droits des numérinautes, tout comme aux siens !

En tant que numécrivain je compte non seulement sur mes dix doigts,  mais aussi sur la participation de celles et ceux d’entre-vous qui trouveront ici matière à interagir. Chacun de nous est conscient de la haute valeur ajoutée des contributions respectueuses d’une nétiquette humaniste et des lois hexagonales et européennes en vigueur. La modération des impulsivités qui échapperaient à cet état d’esprit est ainsi de rigueur pour le Cachalot Volant. Soyons maître de notre cœur et parlons plutôt en confiance de ce qui nous préoccupe avec tout le sérieux dont l’on n’est pas toujours capable, dès lors que l’on ne se prend pas toujours au sérieux, non plus !

J’espère que ce numérespace vous plaira, tel que je l’ai artisanalement façonné dans la poésie du code, de mes propres mains bricoleuses. Je ne vous en dis pas plus, l’essentiel est le contenu des publications en cours et a venir, taillées sur mesure pour vous inviter à la réflexion et au dialogue à la table conviviale du cétacé ailé. Merci à l’avance pour vos plongeons aéroquatiques  et vos envolées aquaériennes avec le Cachalot Volant, il adore la compagnie !

Au plaisir de vous lire à mon tour !

Crédit photo : « Cachalots volants à l’heure du thé ». Par Monique T , ma tendre épouse…

Cachalot volant dans le numérespace

Pin It on Pinterest

Shares
b708206424a2a72bd5aebc5bdcac4e6f{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{
%d blogueurs aiment cette page :