Kesaki ?

Sur le clavier de la vie quotidienne

dix doigts agités

animent le  Cachalot Volant

D’où l’expression :

« Un homme azerty en vaut deux ! »

YPS

Kezaki ? Créateur et rédacteur du Cachalot Volant, j’anime cet espace numérique ubuesque.  Respiration ludique, récréation littéraire, poétique et photographique, aquaérienne et aéroquatique, au gré du vent de l’esprit et des vagues d’inspirations, voilà mon projet de numécriture artisanale !

Je m’y exprime depuis la terre armoricaine, Bretagne finistérienne d’où je suis originaire, en tant que numécrivain et cultivateur de paix en action, labourant les champs sémantiques dans l’idée d’y faire pousser la création de valeurs humanistes, bio, de préférence ! Tout un défi, consistant donc à « transformer l’impossible en possible » !

Aujourd’hui l’idée de la paix dans nos cœurs peut sembler éloignée d’un idéal pour la société humaine toute entière, la culture de guerre, compétitive, faisant rage. Vivre en symbiose avec son environnement, tel un cachalot volant, n’est pas une mince affaire pour l’humanité. Ce qui montre la direction sur les chemins certes difficiles à arpenter, non normatifs, où le dépassement de soi offre les plus grandes satisfactions au bonheur d’être en vie !

Cultivateur écologique de l’espace numérique et philosophe ordinaire, j’espère contribuer à y semer des graines porteuses d’espoir, faire pousser des sensations, des émotions, des réflexions différentes !

La critique a aussi sa place au cœur de ce qui participe de la dynamique du changement. Je fus dans le passé un accompagnateur dans l’insertion professionnelle. Et dans une vie antérieure encore, un ébéniste. Ce qui m’invite à sculpter la sémantique dans le bois dont parfois je me chauffe.

« Numécrivain », « cultivateur de paix » et « philosophe ordinaire », je m’adresse aux « numérinautes », au cœur du « numérespace »* expansif. (Ma page « FAQ » explicite ces néologismes).  J’aspire à ce que des tréfonds aux confins les plus reculés de ce dernier, les voyageurs de cette vastitude entoilée puissent compter  sur ma participation sémantique et photographique cordiale, humainement engagée, ainsi qu’au cantique collectif phénoménal dans tous ses états d’existence, en faveur de la culture de paix !

Je compte non seulement sur mes dix doigts,  mais aussi sur la participation de celles et ceux d’entre-vous qui trouveront ici matière à interagir. Chacun de nous est conscient de la haute valeur ajoutée des contributions respectueuses d’une nétiquette humaniste et des lois hexagonales et européennes en vigueur. La modération des impulsivités qui échapperaient à cet état d’esprit est de rigueur pour le Cachalot Volant : soyons maître de notre cœur et parlons plutôt en confiance de ce qui nous préoccupe avec tout le sérieux dont l’on n’est pas toujours capable, dès lors que l’on ne se prend pas toujours au sérieux, non plus !

 

  • Yann Patin de Saulcourt
 
 

“L’intuition est une vue du cœur dans les ténèbres.”
– André Suarez / Dostoïevski

Partagez
Tweetez
Enregistrer